Basmati Being Threshed

Chez Tilda, nous partageons un engagement fort envers la protection de notre environnement en minimisant les impacts de l’activité.
Déchets
Avant tout, notre activité consiste à décortiquer le riz le plus fin du monde. Le nettoyage du riz se fait en frottant légèrement les coques et les couches externes de chaque grain de riz. Tout est utilisé: les coques externes ligneuses sont utilisées comme source renouvelable d’énergie; le son du riz est un ingrédient nutritif utilisé dans l’alimentation animale; enfin même si nous essayons de ne pas casser de grains de basmati, les grains cassés sont vendus sous la forme de riz basmati cassé.
Efficacité énergétique
L’énergie utilisée pour alimenter la rizerie est l’électricité. Nous avons systématiquement atteint les objectifs en termes d’efficacité d’énergie définis dans l’accord sur le changement climatique du Royaume-Uni que nous avons signé en 2000.
Transport
Notre riz est transporté par bateau et arrive à la rizerie Tilda sur le fleuve de la Tamise juste à l’extérieur de Londres. Le site de Rainham a été choisi car il est équipé d’une jetée permettant d’accueillir des navires de cargaison de haute mer, à coque profonde. Les bateaux sont particulièrement efficaces concernant la consommation d’énergie et représentent un moyen de transport émettant peu de CO2.
Recyclage
Nous récupérons et trions l’ensemble de nos déchets recyclables (papier, carton, plastique et boîtes en métal) générés sur site pour que nos partenaires experts les recyclent.
Emballage
La majorité de nos emballages peuvent être recyclés, mais tout ne peut pas encore l être. La nature de notre produit nécessite qu’il parvienne à nos clients tel qu’il a quitté la rizerie: propre et sans aucune contamination. Cela limite l’emballage disponible, mais nous nous sommes engagés à réduire les déchets de décharge et à investir dans des solutions plus écologiques avec nos distributeurs dès que possible.
Pratiques agricoles
Nous sommes conscients que toute activité agricole engendre un impact sur l’environnement, cependant l’exploitation agricole de riz basmati en Inde, est toujours fondée sur des fermes familiales à petite échelle utilisant des techniques transmises depuis des générations. L’agriculture basmati traditionnelle exige que les plantes à faible rendement soient soignées à la main. Aucune moissonneuse-batteuse ou système de battage mécanisé n’est utilisé car cela entraînerait une trop grosse perte de grains, ainsi les pratiques agricoles traditionnelles sont plus efficaces tout en étant plus écologiques.

Tilda possède une ferme à petite échelle dans l’Haryana en Inde. Chaque saison, nous cherchons des moyens d’améliorer la qualité du riz basmati et d’assurer qu’il est produit durablement. Les connaissances acquises sur la ferme sont transmises aux agriculteurs par le biais d’un programme de sensibilisation Tilda (Tilda Outreach Programme). Les agriculteurs peuvent aussi contacter le service en cas de besoin.
Il y a plus de 30 ans, Tilda a fourni des semences de riz Basmati certifié aux agriculteurs dans un but non-lucratif s’inscrivant dans une volonté d’amélioration de la pureté et de la qualité de nos Basmati.
«  Projet de conservation d’eau liée à la culture du Basmati » un collaboration entre Tilda et l’IFC
Aujourd’hui, notre travail est d’assurer le développement durable de la culture du riz Basmati.  Nous conseillons les agriculteurs sur la quantité optimale d’eau à utiliser et le meilleur moment pour commencer à planter les différentes variétés de riz Basmati grâce aux connaissances acquises sur la ferme de Tilda en Inde.  Ainsi l’eau n’est pas gaspillée, si une année l’eau se fait rare ou que la mousson arrive tard.
En 2012, nous avons commencé le « Projet de conservation d’eau liée à la culture du Basmati ».  C’est un partenariat de 3 ans entre Tilda et la ‘Société Financière Internationale, IFC, une structure de la Banque mondiale.  Ensemble, en 2013, nous avons aidé plus de 150 agriculteurs sur plus de 500 acres à réduire leur consommation d’eau grâce à l’introduction d’ensemencement direct.  Cette nouvelle technique permet également d’obtenir une meilleure récolte.